top of page
  • Ingrid Pagonis

Paroles d’entrepreneur : la parole à… Claudie Le Roy






Première boite ? Oui, et je n’espère pas la dernière ! Depuis combien de temps à Dubai ? 10 ans déjà, time flies ! Présentez-nous votre business en quelques lignes… B.16 Partners a été créée en Septembre 2019 pour répondre aux besoins d’entreprises, principalement européennes, intéressées ou intriguées par le potentiel des marchés au Moyen-Orient. Nous sommes une agence de conseil bien sûr mais pas seulement… Jusqu’à présent, nous détectons et sourcons des marques, majoritairement agroalimentaires, partageant des valeurs communes à B.16 Partners (éthique, healthy, transparente et bienveillante). Notre mission : les offrir aux consommateurs du Moyen-Orient de façon durable, sérieuse et efficace. Nous sommes le connecteur entre les distributeurs et ces dernières ! On apporte du lien et du bien, en fait ! Est-ce que vous avez toujours rêvé d’être entrepreneur ? Je crois que oui… Je viens d’une famille d’entrepreneurs. J’ai voulu faire mes armes dans de grandes sociétés (Mondelez, Danone, Hewlett Packard, etc.), influencée par les dogmes des Ecoles de commerce… Mais lorsque ça coule dans vos veines, il faut se rendre à l’évidence. Cela m’a pris quasiment 20 ans ! J’ai eu le temps d’apprendre ! Qu’est-ce qui a provoqué le déclic pour sauter le pas ? Mon réseau professionnel. Lorsque j’ai décidé de quitter mon dernier job pour me recentrer sur ma famille, j’ai rapidement été sollicitée pour revenir monter des business en collaboration avec d’anciens collègues, partenaires ou amis. J’ai résisté 6 mois… puis un appel fatal et je me suis lancée ! Pourquoi avoir choisi Dubai pour entreprendre ? Je n’ai pas choisi Dubai pour entreprendre… Elle m’a aidé à me révéler entrepreneuse. Quels sont les challenges/difficultés/facilités pour entreprendre à Dubai ? L’offre pléthorique… symbole de Dubai. Pas toujours facile de s’y retrouver pour monter sa boite mais en même temps quelle chance de pouvoir choisir ce qui correspond le mieux aux besoins de votre société et à son avenir ! Ça valait le coup de comprendre l’offre, comparer les possibilités mais une fois mon choix fait, j’ai monté ma structure en 20 minutes avec DED e-traders ! Mais j’ai aussi entendu et vécu par connaissances interposées, d’autres types d’expériences… Il faut donc savoir s’entourer d’autres entrepreneurs et se former comme par exemple avec les ateliers Start You Up qui accompagnent des femmes résidentes aux Émirats dans l’aventure de l’entrepreneuriat. Une source d’inspiration, de motivation et de nouvelles amies entrepreneuses ! J’en profite pour les remercier chaleureusement. Quelle est votre source de motivation chaque jour ? Outre mon mari et mes enfants, ce sont les marques qui me motivent. Me dire que je vais contribuer à étoffer l’offre de produits présente aux UAE, dont les valeurs et les leaders me plaisent avant tout. Cela peut paraitre simpliste ou bizarre, mais moi je kiffe ! Avec le recul, que referiez-vous différemment ? Honnêtement pas grand-chose… j’avais besoin de « maturer » la perspective de devenir entrepreneur avant de me lancer, de tester mon concept auprès de mes mentors, de digérer mes 18 années professionnelles… Je dirais peut-être que je me ferai plus confiance. Avez-vous bénéficié d’aides pour vous lancer ? Pas d’aide financière, mais d’un énorme support émotionnel de mon mari et de ma famille, mais aussi de mes amis et de mon réseau professionnel. Priceless ! Si vous aviez deux conseils à donner au futur entrepreneur qui vous lit ? 1- Sincèrement, dans ton réseau tu t’investiras de façon honnête et transparente. Il va te permettre de challenger non seulement ton idée et tes concepts mais aussi de te soutenir et te motiver quand tu en as le plus besoin, de t’aiguiller, te conseiller, t’apporter des contacts et why not du business … bref, la liste est longue. 2- En toi, ton idée, ton travail, tu croiras… mais ne te mens pas à toi même !On peut tous avoir des idées de génie, des concepts qui vont cartonner sur le papier. Il y a un pas entre l’idée et en faire une réalité ! Je crois en la valeur TRAVAIL, rien n’arrive sans effort. Pas toujours funky mais ce chemin en vaut toujours la peine même si le résultat est parfois différent de ce que l’on imagine au départ ! Et deux bonnes adresses ? Zuma. En 10 ans à Dubai, pas une faille ! Et une carte des vins… la cave de mes rêves ! The Jumeirah Golf Estate, pour son superbe parcours, son ambiance détendue mais compétitive et bien évidemment, son restaurant NASSAU ! Comment conciliez-vous vie de parents et d’entrepreneur ? J’ai tellement besoin de ces deux vies pour être équilibrée que je crois que cela s’est fait assez naturellement.Du school drop off au pick up time : ma priorité numéro un est B.16 Partners et mon heure de sport. Du pick up au coucher : les enfants. Et après leur coucher, couple time avec ou sans les copains. Rien de « crazy » là-dedans mais pas toujours facile d’être à 100 % pour tous et pour soi. Ne pas s’oublier est vital ! Des projets futurs ? Faire grandir B.16 Partners en créant une team B.16. J’ai plein d’idées pour mieux servir les marchés. J’ai hâte de les faire aboutir !Je crois également qu’il faut toujours nourrir de nouvelles aventures, alors je travaille sur un autre projet lié à l’edutainement (Entertainment éducatif) pour les 3-6 ans. J’espère pouvoir vous en parler très bientôt ! PETIT PORTRAIT INDISCRET Plutôt matinal ou oiseau de nuit ? J’étais oiseau de nuit (avec quelques sursauts à l’occasion !) mais je dois avouer que je suis devenue plus matinale par obligation. Plutôt café-croissant ou pti-dej healthy ? Healthy la semaine mais moins le week-end. De toute façon café all the way ! Plutôt sport extrême ou méditation ? Plutôt multi-discipline. Chaque jour de la semaine, un sport différent pendant une heure. Plutôt robe-sandales ou tailleur-talons ? Les deux, on s’adapte aux situations ? Plutôt week-end cocooning ou fiesta ? Les deux mon capitaine ! Plutôt cigale ou fourmi ? Arrgh ! La question qui fâche… si je suis agacée, j’ai tendance à dépenser ! LE MOT DE LA FIN Je vais vous le dire dans ma langue maternelle bretonne : « Yec’hed mad d’an holl, heman ‘zo vont da goll. » Je vous laisse googliser ? C’est ce que je vous souhaite à tous et surtout à Dubai Madame !


https://www.dubaimadame.com/entreprendre-1/interviews-entrepreneurs/paroles-dentrepreneur-la-parole-a-claudie-le-roy

Contacter Claudie : LinkedIn : ICI Email : Claudie@b16partners.com Tel. : +971 50 189 1657

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !

25 views0 comments

コメント


bottom of page